Vin Beaujolais

Edition du 22/05/2018
 

Les Vins Georges Duboeuf

Talent

LES VINS GEORGES DUBOEUF

Toujours au sommet.


C’est une histoire qui a débuté il y a maintenant plus de quatre siècles, époque à laquelle la famille Dubœuf produisait déjà du vin dans le Mâconnais. Georges est très jeune lorsque son oncle et son frère lui transmettent leur passion pour le vin et ses secrets d’élaboration. A peine âgé de 18 ans il abandonne ses études pour s’occuper du domaine familial avec son frère. Avec le dynamisme qui le caractérise, Georges crée en septembre 1964 Les Vins Georges Dubœuf. Date historique puisque c’est le début de son activité de négoce. Il révolutionne les pratiques de l’époque en appliquant les méthodes traditionnelles de ses ancêtres : respect de l’origine et du travail du vigneron, sélection et suivi rigoureux de l’évolution des vins lors des mises en bouteilles et avant tout, recherche d’une grande qualité, conditions et hygiène quasi clinique de la mise en bouteille – défi qu’il prend plaisir à relever chaque année. Parcourant le monde pour faire connaître les vins des vignerons qu’il sélectionne, il devient, de fait, l’ambassadeur de la région. Reconnaissables à leurs étiquettes originales, les vins de Georges rencontrent un franc succès à l’international. C’est le début d’une aventure à l’échelle mondiale qui se confirme dans les années 1980 avec l’arrivée du Beaujolais en Amérique du Nord, en Australie puis au Japon. Dans le prolongement de la tradition familiale, Georges et son épouse Rolande sont rejoints par leur fils Franck. En 1993, Georges ouvre le premier parc dédié à la vigne et au vin : Le Hameau du Vin, tenu aujourd’hui par l’épouse de Franck, Anne. Aujourd’hui alors que l’entreprise Les Vins Georges Dubœuf est toujours gérée par Georges et Franck, c’est la génération suivante, représentée par le petit-fils Adrien, qui rejoint l’aventure familiale.

   

Les Vins Georges Duboeuf

Georges et Franck Duboeuf
208, rue de Lancié
71570 Romanèche-Thorins
Téléphone : 03 85 35 34 20

Email : message@duboeuf.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Michel et Sylvain TÊTE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. De père en fils depuis quatre générations. Le domaine 17 ha au total s'étend sur 7 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. 1,5ha en plus en Chénas et 1,5ha en plus en Moulin-à-Vent avec l’arrivée de Sylvain. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l'entreprise et fondé, en 1988, le Clos du Fief.  Aujourd’hui sur le domaine, deux générations se côtoient. En 2015, Sylvain rejoint le domaine après une formation en viticulture et œnologie avec de nombreux stages dans différentes exploitations viticoles. Découverte du vignoble australien, avec expérience professionnelle sur le domaine First Creek (Hunter Valley). Fort de son expérience, et de ces cinq années de vinification au côté de son père, création de la société Michel et Sylvain Tête en 2015. C’est un nouveau souffle dans la gestion du domaine, pour s’adapter à ce monde viticole en changement, mais tout en respectant la tradition et le terroir. Ils peuvent être fiers de leur Juliénas cuvée Prestige 2016, sol argilo-siliceux, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale, possédant un réel potentiel d’évolution, très typé.  Le Juliénas Tête de Cuvée 2015, où dominent les fruits cuits et la violette, tout en structure, mêle finesse et charpente, de bouche puissante, de garde comme en atteste le 2012, aux notes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, de bouche puissante, un vin étoffé et très savoureux. Excellent Juliénas 2016, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fruits à noyau, épicé, est puissant et savoureux. Le Saint-Amour Capitans 2017, alliant souplesse et structure, aux nuances de fruits noirs et d’épices, est charmeur et bien classique, quand le Saint-Amour L’Exception 2015, coloré et parfumé (mûre, griotte et violette), puissant au nez comme en bouche. Goûtez le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2017, classique et parfumé, au nez caractéristique de poire fraîche, tilleul et d’amande, qui allie rondeur et nervosité, à déboucher aussi bien à l’apéritif que sur un bouquet de langoustines, le Beaujolais-Villages rosé 2016, tout en fruité, et le Beaujolais-Villages 2017, parfumé (fruits frais, humus...), qui développe ampleur et rondeur.

Domaine du Clos-du-Fief
Les Gonnards
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62 et 06 07 41 61 24
Email : domaine@micheltete.com
Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete
Site personnel : www.micheltete.com

Château de PIZAY


Le domaine s’étend sur 75 ha de vignes. Superbe Morgon Les Sybarites Château de Pizay 2016, élevée pendant douze mois dans six foudres de chêne de 2 500 l, d’une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi avec des parfums de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins bien fondus mais intense, que l’on accorde très bien avec un curry de poulet ou un coq au vin. Le Morgon Château de Pizay 2015, de robe profonde d’un beau grenat, a un nez opulent de fruits rouges (prune, cerise noire), d’un bel équilibre, aux tanins bien mûrs, charnu et classique comme ce Morgon cuvée Grand Cras 2016, sol profond constitué d’alluvions granitiques, un vin qui collectionne les récompenses, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, est classique du millésime, riche et velouté. Le Régnié Château de Pizay 2016, de robe rubis intense, finement bouqueté, de très bonne structure, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, aux tanins fondus, est corsé en bouche. Excellent Brouilly Château de Saint-Lager 2016, avec ces connotations de cerise et de sous-bois, associant intensité et finesse, de robe soutenue, parfumé en bouche. Le Beaujolais blanc Château de Pizay 2016, issu du Chardonnay, sur sol granitique sablo-limoneux, de couleur jaune d’or, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches, marqué par sa fraîcheur en bouche et sa persistance aromatique. Il y a aussi ce Beaujolais Le Grand Vin du Château de Pizay 2014, présenté dans une bouteille magnifique, corsé, alliant souplesse et complexité aromatique, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille, de poivre et de cassis. Le Château de Pizay est également un très bel hôtel 4 étoiles, installé dans un magnifique château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, week-ends à thème... Vous pourrez déguster les vins dans des caves voûtées séculaires, pittoresques et découvrir le parcours œnosensoriel sur place avec une découverte des arômes, sensations et seuil de perception sur un parcours ludique et intéressant.

Direction : Pascal Dufaitre

69220 Saint-Jean-d'Ardière
Téléphone :04 74 66 26 10
Email : chapizay@wanadoo.fr
Site personnel : www.vins-chateaupizay.com

Domaine CRÊT des GARANCHES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin produit des Brouilly et Côte de Brouilly et cultive avec conviction ses 11,65 ha, Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752. Depuis plusieurs années, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation. Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui rempli son œuvre. Tous les ans, les vignes, d'une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main pour les Côtes de Brouilly; les Brouilly, eux, le sont à la machine et à la main. Sylvie Dufaitre-Génin nous indique que, pour elle, la qualité du millésime 2017 est superbe, peu de quantité : 38 hl/ha, petite récolte donc, mais des raisins magnifiques et des degrés élevés dus à la sécheresse. Elle nous précise mettre sur le marché en 2018 la cuvée Spéciale 2015 en Brouilly conservée durant 22 mois en fûts, et le Côte de Brouilly 2016. On est bien au sommet avec son Brouilly Cuvée Spéciale 2015, issu d’un terroir à dominante granitique, qui développe des tanins harmonieux, un très joli vin aux arômes de fraise des bois et de mûre, à savourer sur une épaule de veau aux oignons ou un râble de lapereau en feuilleté. Possédant son propre charme, le Côte-de-Brouilly 2016, élevé en fûts de chêne, riche, avec ces senteurs très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, de bouche fondue et ronde avec des nuances de fraise et une note épicée, de teinte soutenue, très aromatique, tout en finale.

Sylvie Dufaitre-Genin
146, chemin des Terres Plates - Les Platures
69460 Odenas
Téléphone :04 74 03 41 46 et 06 80 00 69 18
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches
Site personnel : www.cretdesgaranches.fr

DOMAINE BRISSON


La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIème siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en bourgogne, il a rejoint son père sur l’exploitation en 1974 et, depuis la mort de Michel en 1980, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis en 2009. Interview : le 2013 (épuisé) est une très petite récolte due à la météorologie, me confie Gérard Brisson. Les tanins sont souples, plaisants. En 2014, les vendanges à bonne maturité, des cuvaisons longues, ont joué sur la qualité des Vins qui sont bien fruités, de couleur rouge sombre, avec des tanins fondus, ronds. Depuis 2009, le cahier des charges Terra Vitis a permis de progresser encore dans la qualité des Vins. Pas de thermovinification, des vinifications traditionnelles, d'où des Vins de belle couleur avec une bonne aptitude à vieillir. Nous avons d’ailleurs ouvert récemment une bouteille de 1984, qui était remarquable. Millésimes à la vente en 2016 : La Louve 2014, 2015 - Vieilles Vignes 2001, 2003, 2004, 2009, 2010, 2011. L'actualité au Domaine : Avec deux de ses fils, Gérard Brisson souhaite acheter à ses frères leurs parts du domaine. Il développe les activités d'œnotourisme pour les individuels et les groupes : visites du domaine en 2 CV et en Bentley, ateliers dégustation, apéritif vigneron (un label de Bienvenue à la ferme), cours de cuisine avec Germaine Brisson, snaking du terroir... Notes de dégustations de Patrick Dussert : Superbe Morgon Les Charmes La Louve 2014, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d’épices, est un vin chaleureux, de bouche intense et dominée par la mûre, de garde comme en atteste ce 2012, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), est riche au nez comme en bouche, aux tanins soyeux. Le 2011, de belle robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus, charnu, est riche et généreux, bien épicé, de bonne garde. Très beau 2010, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, de garde. Le Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2011, avec des arômes de groseille et de cassis, puissant, avec des nuances en bouche où l’on retrouve la framboise, la violette et la pivoine, est à déboucher sur des brochettes de magret de canard. Le 2010 poursuit son évolution, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, prune) et de kirsch, dense et complexe, charnu comme il se doit. Formidable 2009, très typé, de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, un très beau vin à prévoir avec une poule au riz ou un foie de veau au chou. Joli Beaujolais Villages 2014, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez de cassis et d’épices, qui allie puissance et souplesse, un vin gourmand. L'œnotourisme est omniprésent ici : ateliers de dégustation animés par Gérard Brisson, œnologue, avec initiation et perfectionnement par groupe de 5 à 10 personnes; apéritif vigneron en individuel et groupe; repas du terroir préparé par le producteur. Day tour en Bourgogne ou Beaujolais en voiture de collection...

Gérard Brisson
Les Pillets - Chemin de Romains
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 21 60
Télécopie :04 74 69 15 28
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
Site : gerard-brisson
Site personnel : www.gerard-brisson.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de la CHAPONNE


Une petite exploitation familiale, dont les vignes de plus de 65 ans ont été plantées par son grand-père, vigneron et forgeron du village. Les vignes sont exposées en coteaux plein sud, les vendanges sont manuelles. Ici pas d?artifices, juste l?expression de terroir et le travail du vigneron.
Le tout donne ce Morgon cuvée Joseph 2012, élevé en fûts de chêne, Joseph étant le prénom du grand-père de l?actuel propriétaire, un vin issu de vignes de plus de 70 ans, typé, coloré, charpenté, parfumé, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) et d?humus, dense, aux tanins bien présents et fondus à la fois. Le Morgon Côte du Py 2013, provenant aussi de très vieilles vignes (70 ans) à faible rendement, une cuvée qui se repose en foudres durant la période d?hiver pour révéler toutes les saveurs du Gamay, dégage un nez où dominent le pruneau et les sous-bois, est un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins bien présents et fondus à la fois, toujours très abordable (6,40 € environ). Goûtez aussi le Chiroubles La Forge 2013, aux arômes de framboise mûre et de cannelle, riche et séduisant, à la fois intense et souple, de couleur intense aux reflets noirs (6,30 €). 

Laurent et Laurence Guillet
70, Montée des Gaudets
69910 Villié-Morgon
Tél. : 04 74 69 15 73 et 06 31 93 57 71
Email : domaine-chaponne@wanadoo.fr
www.laurent-guillet.com


Domaine du GUELET


Ce Beaujolais-Villages 2015, à la robe rubis intense, aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, très typé, sent bon la groseille et les sous-bois,aux notes de cassis et de pruneau, un vin bien typé comme ce Coteaux Bourguignons 2014, Gamay noir à jus blanc, d?une robe rouge cerise, au nez de griotte associé à des arômes de cassis et de pivoine.
Goûtez le Bourgogne blanc 2015, cépage Chardonnay, très bien équilibré, qui dégage des arômes de pomme et de tilleul, de bouche harmonieuse, idéal avec une poule pochée sauce verte ou une poitrine de veau farcie à l'oseille.  

Christine et Didier Puilliat
Le Fournel
69640 Rivolet
Tél. : 04 74 67 34 05
Email : domaine.du.guelet@free.fr
www.domaine-du-guelet.com


Domaine PARDON


Maison familiale, propriétaire (2 propriétés à Régnié et Fleurie) et négociant, depuis 1820. ?De génération en génération nous appliquons une méthode simple mais efficace sur le long terme, celle de l?observation, puis de l?action réfléchie qui nous permet de gérer durablement notre vignoble et de produire des vins fins, élégants, authentiques et typiques de chaque appellation.
La preuve en est, le Domaine Pardon dispose de vieilles vignes, de plus de 80 ans dont certaines sont plus que centenaires et produisent, encore de nos jours, de petites grappes concentrées pour élaborer nos meilleures cuvées, très souvent récompensées au plus grands concours des vins français et internationaux.
L?analyse rétrospective du vignoble démontre que notre cépage emblématique, le Gamay Noir à jus Blanc, s?adapte uniquement sur les sols arides et sablonneux, que nous rencontrons sur les coteaux granitiques et pentus de notre région au climat tempéré. Dans ces conditions optimales, il exprime toutes les caractéristiques propres à chacun de nos Crus, du vin fruité et souple à un vin plus charnu, corsé et structuré.?
Voilà un beau Régnié cuvée Tim 2016, médaille d?Argent Concours International du Gamay 2017, sol granitique et sablonneux spécifique à la commune (récolte manuelle à maturité complète, macération semi carbonique durant 8 jours, élevage en cuves pendant 8 mois, technique du grillage), un vin aux reflets pourpres, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, de bouche puissante, étoffé, coloré et complexe comme nous les aimons. 
Le Fleurie cuvée Hugo 2015, élevé en fûts de chêne 1 an, est un vin structuré, aux tanins fondus, de robe soutenue aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de prune, de bouche mûre et souple.
Fleurie 2016, Beaujolais Village cuvée de l?Ermitage 2016, de belle robe grenat, riche et structuré, où dominent des notes de cassis et de prune.

Éric Pardon et Fils
La Chevalière
69430 Beaujeu
Tél. : 04 74 04 86 97
Fax : 04 74 69 24 08
Email : contact@pardonetfils.com
www.vinsdusiecle.com/pardonetfils
www.pardonetfils.com



> Les précédentes éditions

Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016

 



Michel et Sylvain TÊTE


Domaine de la COMBE AU LOUP


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Domaine MORTET Père et Fils


Domaine Émile CHEYSSON


Domaine Anthony CHARVET


Domaine METRAT & Fils


Château d'EMERINGES


Domaine BRISSON


Domaine Bel Avenir


Château de PIZAY


Domaine CRÊT des GARANCHES


Cédric CHIGNARD



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE GUIZARD


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHATEAU LAROQUE


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE COMTE PERALDI



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales